Compte-rendu des Cross Video Days 2012

Après deux jours biens remplis, les Cross Video Days se sont terminés. Des conférences ainsi que des workshops étaient au programme. Les nouveaux médias étaient à l’honneur puisque professionnels français ou étrangers, ont tentés d’apporter leurs expériences dans une ambiance positive de collaboration sur des thèmes qui nécessitent encore un certain soutient de « l’industrie des contenus ». Nous vous avons préparé un compte-rendu des conférences qui ont eu lieu le mardi 12 juin.

cross-video-days

La strategie digitale des diffuseurs Europeens

Uwe Welz – ARD (Allemagne), José Luis Vàsquez – AEDETI (Espagne), Marc Charrière – ALCATEL-LUCENT (France), Mohamed Dadas – OPEN IP FORUM (France) et Alexandre Fourmond – LG (France) ont débattu pendant plus d’une heure sur la notion de broadcasting et de la norme HBBTV. Nous vous invitons à aller voir cet article détaillé sur cette norme. Pour résumer, chaque pays voient d’un œil différent l’implantation des TV connectées utilisant le HBBTV, mais est d’accord sur le fait que son utilisation reste difficile à faire entrer dans les mœurs. En Allemagne, par exemple, 3 ans  se sont écoulés depuis l’apparition de cette technologie et le résultat nous montre un faible usage de l’interactivité proposée. Pour A. Fourmond, LG est avant-gardiste sur la HBBTV. Le téléviseur appartient au téléspectateur. Beaucoup de personnes possèdent une TV connectable mais pas connectées. Il faut donc trouver une manière de leur faire accepter cette technologie. Le débat a tourné un long moment sur cette question et n’a pas forcement apporté de solutions concrètes. Nous sommes encore dans l’expectative.

La question du deuxième écran a suivie. Ils nous ont bien confirmé que Twitter et Facebook permettent un apport de contenu au programme et que le multi-écran permet d’accroitre l’expérience du spectateur. L’Allemagne utilise des moyens un peu plus archaïques comme des informations supplémentaires, associées au programme en cours, dans leur télétexte !

Ce débat introductif ne nous a rien appris de nouveau sur les Smart TV. Les professionnels sur scène et dans la salle paraissaient prêts à accompagner la révolution Smart TV qui peine toujours à trouver son public.

HBBTV, Smart TV, TV conectée

La TV social, un amplificateur pour la TV ?

Cette seconde discussion a regroupé Lionel Abbo, directeur de la création, du développement et du digital chez Shine France, Fabienne Fourquet – directrice des nouveaux contenus chez Canal +, Maziar Nadjm – fondateur de l’agence de média social SoMazi et Stéphane Gaultier – co-fondateur de Virdual.

Nous avons eu la chance d’avoir plusieurs points de vue vis-à-vis de programmes différents. Cette manifestation a confirmé nos attentes : les chaines de télévision francaises intègrent la Social TV dans leurs dispositifs. Des émissions tels que « The Voice » de TF1 ou encore « les Césars » sur Canal + prennent en compte ces médias pour augmenter leur visibilité. Le très complet article publié sur le site de The Rabbit Hole nous semblant apporter tous les éléments à connaître, nous vous invitons à vous y rendre (après avoir terminer votre lecture de cet article biensûr :)

La smart TV face au second ecran

La dernière discussion de la journée regroupant les thématiques précédemment abordées fit office de conclusion. Philippe Grang – Rovi, Stanislas Leridon – Dotscreen, Guillaume Mikowski – Brainsonic, Will Saunders – BBC et Patrice Slupowski – Orange ont donc confirmé que les réseaux sociaux sont devenus l’endroit où l’on échange autour des programmes TV et permettent de recruter de l’audience. Pour G.Mikowski, ils vont bousculer la manière de produire des contenus. Le second écran est une télé de rattrapage grâce au replay. Il nous permet d’interagir, de partager et d’enrichir une expérience.

Il est maintenant très clair, qu’un programme a 3 vies : avant, pendant et après. Chacune de ses parties doivent être traitées différemment pour fidéliser les spectateurs. « Baby Boom » a été cité en exemple. Grâce aux réseaux sociaux, le programme a pu persister dans le temps sur Internet.

Smart TV

A la fin de cette journée bien remplie, le constat a surement dû être mitigé pour ceux d’entre nous pour qui les termes étudiés étaient familiers en théorie. Certes, les informations étaient nombreuses, précises et cohérentes mais nous n’avons pas appris de nouvelles choses. Néanmoins, nous avons constaté qu’il n’en était pas le cas pour un certain nombre de personnes venus découvrir comment faire muter leurs activités. C’est la diversité du public et l’envie de se mélanger, de collaborer que l’on retiendra. Les Cross Vidéo Days restent le rendez-vous incontournable des nouvelles écritures. Un moment privilégié pour fabriquer le futur ensemble !

Découvrez la suite de notre compte-rendu sur Fais Moi Jouer.